A découvrir

Château de Terre-Neuve

Dans ce Joyau de la Renaissance Française, il reçut d'illustres personnages dont le Duc de SULLY, et Agrippa d'AUBIGNE. Au XIXe siècle, le Château de TERRE-NEUVE est propriété du Marquis Octave de ROCHEBRUNE, célèbre aquafortiste.
A l'intérieur de ce château, toujours habité par les descendants d'Octave de ROCHEBRUNE, le visiteur pourra aussi admirer différents tableaux de maîtres, du mobilier et des vêtements, le tout d'époque XVIIe et XVIIIe. Sont également exposées diverses collections, dont une collection de mortiers.


L'alchimie à Terre-Neuve

Le château de Terre-Neuve possède dans son salon, une cheminée monumentale tout à fait exceptionnelle car "...elle constitue, pour les disciples d'Hermès, un document précieux et fort utile à consulter" Demeures Philosophales, Fulcanelli, T1, p.239 chez Jean-Jacques Pauvert.
Nul ne pouvait, mieux que FULCANELLI, décrire ce livre de pierre et nous dévoiler sa signification "hermétique". Ses explications limpides et lumineuses guident l'amateur pas à pas vers l'explication des symboles, ouvrant ainsi pour nous le "livre de Sapience" des Philosophes.


Panneau de gauche

Le premier des trois panneaux que séparent les cariatides, celui de gauche, offre une fleur centrale, notre rose hermétique, deux coquilles du genre peigne, ou mérelles de Compostelle et deux têtes humaines, l'une de vieillard dans le bas, l'autre de chérubin dans le haut.

Nous découvrons là l'indication formelle des matériaux nécessaires au travail et du résultat que l'artiste doit en attendre. Le masque de vieillard est l'emblême de la substance mercurielle primaire à laquelle, disent les philosophes, tous les métaux doivent leur origine. Voir l'explication complète dans : Demeures Philosophales, Fulcanelli, T1, - Jean-Jacques Pauvert.

Panneau du centre

Les deux gnomes qui se font vis-à-vis traduisent - le lecteur l'aura deviné - nos deux principes métalliques, corps ou natures premières, à l'aide desquels l'Oeuvre se commence, se parfait et s'achève. Ce sont les génies sulfureux et mercuriel préposés à la garde des trésors souterrains, artisans nocturnes de l'ouvrage hermétique (T1, p.262)...

Ainsi élevé d'un degré, ce mercure, devenu fixe par l'accoutumance au feu, a de nouveau besoin d'être dissous par l'eau première, cachée ici sous le signe I, suivi de la lettre M, c'est-à-dire Esprit de la Magnésie, autre nom du dissolvant...(T1, p.280) Demeures Philosophales, Fulcanelli, T1, - Jean-Jacques Pauvert.

Panneau de droite

Le vase écailleux figure cette substance primitive que la nature offre à l'artiste, au sortir de la mine, et avec laquelle il commence son travail.... Les Philosophes l'ont dépeinte sous l'image d'un dragon noir et couvert d'écailles, que les Chinois nomment Loung, et dont l'analogie est parfaite avec le monstre hermétique...

Le pouvoir végétatif indiqué par les fructifications du vase symbolique est donc expressément confirmé dans le dragon mythique, lequek se dédouble en mercure commun ou premier dissolvant.(T1, p.259 et 260) - Demeures Philosophales, Fulcanelli, T1, - Jean-Jacques Pauvert.


Château de Terre-Neuve  -  85200 Fontenay-le-Comte